des Lettres de Tristesse

Lettre d'amour triste, lettre après séparation, lettre amour perdu


 

Amour triste, mots d'amour triste, triste phrases après séparation, mots de tristesse, messages de triste




Lettre de triste

Aujourd'hui j'ai arrêté de compter les jours, je ne sais même pas quel date on est. Je me rappelle seulement nos derniers mots, toi et moi c'est pour toujours. Aujourd'hui j'ai des doutes. Toujours quoi ? Toujours moi à t'en demander plus, à te parler, à vouloir te voir ? Toujours moi qui te cours derrière alors que tu t'en fiches ? Je ne sais plus où est-ce qu'on va, qu'est-ce qu'on devient, ce que t'as envie que je sois à tes yeux. Je ne suis plus capable de supporter tous ces silences, cette attente, je ne peux plus supporter de te voir partir et revenir à chaque fois. Mais j'ai menti, ça fait seulement cinq jours et j'ai l'impression que ça fait une éternité.



Lettre de tristesse

Pourquoi se donner la peine de dire que tout va mal quand tout le monde s'en fiche ? Dire que oui ça va même si ce n'est pas le cas convient parfaitement aux gens. Ils ne veulent pas savoir, font seulement semblant de s'y intéresser. On s'en fiche que tu es entrain de te ruiner, que tu te sens misérable, on s'en fiche qu'il te manque tellement que tu te réveilles en pleine nuit parce que vos souvenirs vous hantent et que tu attends toujours cette sms qui n'arrivera jamais. Personne ne veut se soucier de ce qu'on peut ressentir, ils sont bien trop occupés à cultiver leur propre bonheur. Alors à chaque fois que quelqu'un me demandera si ça va, il suffira de sourire et de dire que oui, tout va bien. Après tout, c'est tellement plus simple de sourire, personne ne fera semblant de se poser des questions.



Lettre triste

C'est des rires qui restent en travers de la gorge, des ça va je vais bien tellement faux, des gestes maladroits, de la colère et tellement de larmes qu'on cache au fond de notre lit le soir, parce qu'on a trop peur de ce que pourrait penser les autres. C'est ce chagrin qu'on enfuit malgré tout au fond de nous parce qu'on veut convaincre les autres qu'on est quelqu'un de fort. C'est ce manque qui nous ronge, qui nous consume à petit feu parce que la seule personne capable d'ouvrir cette stupide cage est aussi celle qui vous y a enfermé. C'est des tas de sourire qu'on aimerait voir dessiner sur notre visage alors qu'on a oublié comment on fait. C'est des paroles qu'on espérait réconfortante qui ne viendront jamais et c'est ce temps qu'on perd parce qu'on ne veut pas tourner la page.



triste amour

Et c'est complètement stupide, mais je sais que tu ne méritais pas une deuxième chance. Je sais que tu n'en valais pas la peine et que tu n'en vaux toujours pas, mais j'arrive pas me faire à l'idée, j'arrive pas à me dire que ça ne peut pas fonctionner, pourquoi je ne peux pas me faire une raison ? C'est la même histoire qui recommence, les mêmes mots, les mêmes sourires, les mêmes gestes et les mêmes sentiments, les miens. Revenir, recommencer, ce n'était peut-être pas une bonne idée. J'aimerai juste pouvoir te dire d'aller te faire foutre, mais même dans ce cas-là, je suis sûre que je finirai par te rattraper.



Lettre de triste

Je n'ai pas eu le temps de te dire que tu me manquais ou que le temps me paraissait long sans toi. J'ai seulement laissé filer la chose, incapable de m'accrocher à quoi que ce soit, j'ai seulement laissé s'installer le poids du manque et du doute. Je ne sais pas si tu reviendras ou non, et je ne sais pas si j'ai envie d'attendre encore longtemps, parce qu'il y a tellement de choses que je perds en attendant, en t'attendant toi. Peut-être que les moments à venir seront meilleures, peut-être qu'ils auront le goût de toi et c'est-ce qui me pousse à attendre, le doute que tu finisses par revenir.