Poèmes d'amour magnifique

Les mots il suffit qu’on les aime pour écrire un poème.




Poèmes d'amour 1

J’aimerais bien

J’aimerais bien te parler d’amour
Te dire ce que tu veux entendre
Des mots doux vêtus de velours

J’aimerais bien te donner tout mon temps
Rire sur tes grimaces débiles
Me planter des heures à t’attendre
A en péter un plomb.

J’aimerais bien t’entendre parler
Oui, même une éternité a t’écouté
Sans même comprendre un mot
Juste m’apaisé a travers le son de ta voix

J’aimerais bien voyage à travers ton regard
Quitter mon monde et rejoindre le tien
Sans me rendre compte de ta colère
Juste m’imprimé une image du bonheur que tu m’apporte

J’aimerais bien que tu ne lâche aucune larme de tes yeux
Pour ne pas me brulé le pouce
A chaque fois que je l’essuie

J’aimerais bien être
Celui que tu veux que je sois
L’homme attentif et réceptif
Sans me poser les « pourquoi »

Oui j’aimerais bien l’être mais
Je ne le serais jamais…

Poèmes d'amour 2

J’ai appris à t’aimer

J’ai appris à ne pas t’oublier
Je suis ton poète prédéfinis
Je te consumerai jusqu'à l’infini

Même si le temps nous a séparés
Nos cœurs restent bien attachés
Attaché à cet amour prédisposé
Même si les gens ne font que nous mépriser

La vie est courte
Mais pas assez ! Elle même sera bien un jour morte
L’amour est immense tout comme la galaxie
J’aimerai mourir d’un cancer

Mourir d’un cancer qui portera ton nom
Un amour qui portera ‘le tendre’ comme surnom
J’ai appris à t’aimer a jamais
Sans souffrance ni mépris

Un jour dieu verra que mon cœur est pur
Il verra que mes actes était sur
Sous l’influence du plus noble sentiment
Qu’il a crée, mais se jour la n’est pas encore la surement

Poèmes d'amour 3

Magnifique !

Dans l’attente de la nuit, un ange !
J’attends la nuit pour te rêver,
Et je sais que pour nous sauver,
Quand tout est tourmente et laideur,
Rien n’empêche de nous parler.

J’attends la nuit pour converser,
Et quand tout est insupportable,
Que notre âme perdue se meurt,
Rien ne nous prévient de pleurer.

J’attends la nuit, là, pour chuter,
Avec les anges à ma table,
Quand plus rien de sérénité
N’empêche la réalité.

J’attends la nuit, pour me laisser,
Dans ma solitude éclairée,
Où mes pas encor dérobaient
Sous mon poids - ma réalité !

J’attends la nuit pour me sauver,
Et je sais que pour nous aimer,
Quand tout est tourmente et laideur,
L’amour est plus fort à cette heure !

Et j’attends la nuit pour t’aimer…
J’attends la nuit pour te rêver !

Poèmes d'amour 4

Si seulement…

Main dans la main
Sans penser au lendemain
On empruntera ce chemin
Comme dans un seul corps
Toi et moi on sera fort
On sentira la même douleur
Pour atteindre ce bonheur

J’essuierai tes larmes
J’effacerai tes peurs
Tu seras mon arme
Les nuits face aux terreurs

Je te chanterai des berceuses
Te serrer contre moi
Pour te faire sentir princesse
Je te ferai rire
Sauter de joie
Pour imprimé tes sourire
Qui me laisse me sentir roi

De ta voix qui lézarde les murs
J’écouterai chaque mot
Je savourerai chaque instant
Que j’oublierais tous mes maux

Ainsi la vie serai belle…
…si seulement tu existais.


Poèmes d'amour 5

"Solitude choisie ..."

Depuis cette falaise je te regardais
Assis face au vent qui me caressais
Des heurs et des heurs je restais
A voyager dans les pensées qui me traversaient
De toutes ces illusions tu apparaissais
A chaque fois tu souriais
Et d’un geste bref tu t’éloignais
Laissant cette image se brouillais
D’un clignement des yeux, elle se volatilisait.

Depuis un bout de temps que ça dur
Toujours bloqué face à ce mur
Mainte fois je monte et je retombe
D’une blessure a l’autre
A dire que je creuse ma tombe

Toujours sur le même chemin du retour
Je croise ton amour
Sans faire de détour
Je le laisse brulé les allentours.

Voila ma vie depuis quelques miettes d'années
Sans me sentir condamné
Je vis, je sourie et j’espère
D'un jour plus prospére.

Poèmes d'amour6

T'aurais tout fais pour elle.

Elle aurai tout fais pour toi.

Tu l'as aimé comme un fou.
Elle t'a aimé comme une fille.

Tu voulais faire ta vie avec elle.
Elle voulait faire sa vie avec toi.

Malheureusement, des paroles résonnaient faux et des paroles résonnaient vrai.
L'amour qui n'est réel que dans un sens fait mal très mal.